Une activité en indépendant ne se limite pas à un seul métier. Certes une seule personne, mais de multi- casquettes pour tout gérer son activité d’entrepreneur .

De plus, il faut gommer les traits d’une carrière de salarié pour enfiler le costume de l’entrepreneur.

Savoir changer de casquette pour parvenir à jongler, faire preuve, être flexible et créatif. Surtout qu’être auto-entrepreneur relève le défi d’un marathon et non d’un sprint. Alors il faut bien savoir comment gérer ses forces.

Au final, utiliser ses compétences et en développer de nouvelles pour se réinventer.

Rédacteur en chef

Un des postes important de mon activité !

Etablir une ligne éditoriale, tenir un planning éditorial, trouver des idées, rédiger, vérifier la lisibilité et le référencement SEO.

Au départ, je pensais juste écrire sur mon quotidien, partager des sujets en lien avec mon activité. Mais à long terme on ne maintient pas de la création de contenu sans une organisation plus pensée.

Alors, je me lance : recherche internet, suivis de formation en ligne, de webinaire sur la ligne éditoriale et la création de contenu. Le but, être régulière et proposer de la diversité. Pour vous montrer qui je suis, pourquoi mon travail à du sens et vous embarquer dans cette formidable aventure.

Alors voilà l’une de mes casquettes d’entrepreneur.

Webmaster

De nos jours, tout passe par internet.

Si vous n’êtes pas visible sur la toile alors vous n’existez pas !

En effet, deux prospects on attendu la sortie de mon site web pour revenir vers moi.

Internet, est votre nouvelle carte de visite. Les réseaux sociaux, une force, un outil de marketing digital, avec des codes bien défini selon lequel on utilise ,pour moi LinkedIn.

Et même, si au départ je n’ai pas créé mon site internet mais que j’ai délégué cette partie. Il m’a bien fallu par la suite, m’approprier la gestion de mon site internet pour l’enrichir de mes nouveaux contenus.

Et n’oublions pas la réalisation du formulaire de ma newsletter de quoi devenir folle !

L’avantage c’est que grâce à internet vous pouvez développer de nouvelles compétences. Comme devenir informaticien et changer la batterie de votre PC même si son accès est improbable… Merci YouTube !

Et voilà trois nouvelles casquettes à mon actif.

Chef de projet

Toute micro entreprise commence par une idée qui ensuite se construit pour se concrétiser en projet.

Pour mener à bien ce projet, l’auto entrepreneur suit un plan d’action avec des étapes bien définies.

Il est à la fois le chef d’orchestre et le maître d’oeuvre pour réussir l’aboutissement de son projet.

Il peut faire appel à des indépendants pour l’aider à mettre en place certaines actions. Souvent quand celles-ci sont en dehors de son champ de compétence.

L’entrepreneur gère également le planning de travail, l’organisation afin d’optimiser la productivité et l’efficacité.

Là encore, l’entrepreneur fait appel à ne nombreuses compétences : imaginer, développer, créer, gérer…

Comptable

Même si la comptabilité de la micro-entreprise est facilité, il n’en reste néanmoins une tenue de compte à faire.

Comparer les banques, avoir recours aux assurances nécessaire, faire les déclarations auprès des instances.

Autant de paperasses, certes simplifiées mais qui incombent à la gestion de cette activité.

Tenir son cahier de recette et de charge, déclarer ses impôts…

Au final, encore une corde de plus à mon arc !

Chargé de clientèle et de la communication

Pour moi ces deux-là sont très liés. Sans une bonne communication, on ne peut pas présenter son entreprise à sa clientèle.

Il est nécessaire de communiquer sur l’essence même de son activité. Sa personnalité, ce qui vibre en nous, nos rêves, nos espoirs. Pourquoi on fait cela ? Pourquoi s’être lancé ?

Plus qu’une entreprise pour moi c’est l’humain qui attire par sa vision, l’impact qu’il souhaite apporter, son authenticité. Autant d’éléments à transposer dans sa communication pour faire passer le bon message.

Pour que ma clientèle soit en confiance et alignée avec mon approche, mon expertise, mes méthodes.

Ma dernière casquette d’entrepreneur

C’est certainement la plus importante, être dirigeant, le maître du bateau.

On ne navigue pas à vue, sans perspective. Etre auto-entrepreneur demande de l’adaptabilité, de la rigueur, de l’envie, de l’audace et un peu de témérité.

Aimer sortir de sa zone de confort, se tromper, apprendre, se relever, essayer, persévérer, croire…

Oui croire que même si il y a de l’orage dans l’air, il y a toujours le ciel bleu après la pluie.

Que les portes s’ouvrent si on reste ouvert d’esprit, disponible et à l’écoute.

Que oui, on devra se remettre en question, oui il y aura des moments de tensions car tout n’ira pas comme on l’espérait. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquil.

Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine… Elle est mortelle

Paolo Coehlo

Voilà ma nouvelle vie, mon quotidien d’entrepreneur et elle ne fait que commencer.

Alors au fil du temps, oui je vais porter d’autres casquettes, en déléguer certaines pour faire évoluer mon activité et la pérenniser. Et surtout gagner en compétences.

Parce que c’est avec mon cœur, mes trippes et la volonté de soutenir les professionnels de la santé que je me suis lancée.

En innovant, en poussant les murs des établissements pour qu’au quotidien leur bien-être devienne un incontournable dans notre société.

Envie de me faire entrer dans vos murs, de bénéficier de mon énergie. Contactez-moi !