Aujourd’hui je vous dévoile, une technique simple de relaxation : la respiration. Elle est à la base de toute séance de relaxation.

En effet, vous pouvez la mettre en place facilement dans votre quotidien.

De plus, la respiration pratiquer en pleine conscience potentialisera son pouvoir relaxant.

Les bénéfices de la relaxation

L’objectif de toute séance de relaxation est d’apporter détente et bien-être.

Ainsi, toute séance de relaxation commence par une bonne respiration. En effet, elle permet de se centrer sur le corps.

En se reliant à sa respiration, on amène notre esprit à observer ce qui se passe dans notre corps. Cette attention particulière à ce mouvement de va et vient , nous connecte à l’ici et maintenant.

De ce fait, on se reliant au corps et on lâche le mental.

La respiration est l’un des premiers pas pour goûter à la relaxation et aboutir au lâcher prise. Pendant ce temps de focalisation sur la respiration, les tensions musculaires et le stress diminue, apaisant le cerveau.

Comment se relaxer avec la respiration ?

Observer
  • Tout d’abord, prenez un temps pour observer votre respiration.
  • Pour cela, asseyez-vous sur une chaise ou restez debout.
  • Posez une main sur votre ventre tandis que l’autre est sur votre thorax.
  • Respirez naturellement par le nez.
  • Alors, où sentez-vous vos mains bouger ?
Le placement des mains
La respiration abdominale
  • Gardez vos mains en place comme lors de l’étape précédente.
  • Imaginez avoir un ballon de baudruche au niveau du ventre.
  • Et fermez vos yeux.
  • A l’inspiration le ballon se gonfle et soulève votre main, alors que la main sur votre thorax reste quasiment immobile.
  • Expirez doucement et profondément afin de vider la totalité de l’air.
  • Observez votre ventre qui s’abaisse pendant que votre main suit le mouvement, le ballon se dégonfle.
  • Effectuez 10 cycles de respiration abdominale.

La respiration thoracique
  • Maintenant, ouvrez les yeux.
  • Et posez vos mains sur vos cotes ou sur votre poitrine.
  • En inspirant toujours par le nez, sentez vos mains s’écarter et votre poitrine s’élever.
  • Alors qu’en expirant, vos mains et donc vos côtes se rapprochent, votre poitrine s’abaisse.

La respiration claviculaire
  • Maintenant porter votre attention sur vos épaules.
  • Toujours en inspirant, observer comme elles s’élèvent légèrement.
  • Puis, elles s’abaissent en expirant.

Nous avons vu les trois étages de la respiration : abdominal, thoracique et claviculaire

Avant de poursuivre, reprenez une respiration naturelle.

La respiration complète pour une détente profonde

  • Maintenant mobilisez les trois étages en inspirant.
  • Premièrement, inspirez, votre ventre se gonfle,
  • Ensuite, vos cotes s’écartent,
  • Enfin, vos épaules se soulèvent.
  • A l’expire, vos épaules s’abaissent, vos cotes se rapprochent et votre ventre s’abaisse.

Effectuez 3 respirations complètes.

Tout en alternant avec des respirations naturelles pour éviter les étourdissements liés à l’apport d’oxygène en plus.

Retrouvez l’ensemble de mes techniques de relaxation sur ma page prestations.

Christelle Colombet