Quel pari osé, devenir entrepreneur en 2020, en pleine crise sanitaire.

Après un long travail d’introspection, et bien entourée je me suis partie à l’aventure de l’entreprenariat non sans quelques obstacles au passage !

Les freins rencontrés dans mon projet.

Comme toute personne qui se lance dans un projet, je pars enthousiaste, pleine d’énergie.

Même si je m’apprête à gravir une montagne, peu importe, avec un bon équipement, un peu de temps et du travail, j’arriverai au sommet !

Oui mais, nous sommes en 2020 et autant dire que cette année est forte en rebondissement !

Suivez- moi je vous explique quelques péripéties…

Un virus dans l’air…

Comme un grand nombre d’entre vous, j’ai vu mon planning un peu bousculé.

Deux formations de massage reportées en février 2021…

Il n’y a pas de quoi stresser cela ne m’empêchera pas de lancer mon activité.

Cela me laissera plus de temps à consacrer aux autres formations en cours.

Car à force de courir plusieurs lièvres à la fois on en attrape aucun !

A l’heure où j’écris ces mots, ce maudit virus a juste perturbé mon planning mais il ne m’a pas eu !

Une chute à terre…

A la place, j’ai opté pour une petite chute, engendrant une sérieuse entorse.

Du coup, heureusement que les formations sont reportées car me voilà partie pour 3 mois de galère, quasi immobile.

Impossible de marcher, de conduire, me voilà confinée depuis septembre !

Alors, pour monter ma version test de mon projet, je dois faire en fonction de ma condition physique.

Au revoir le massage Amma assis.

Effectuant une formation de sophro relaxation en parallèle, j’utiliserai celle-ci pour me lancer.

Et la suite vous la connaissez, nouveau confinement, nouvelle vague épidémique alors je tombe pas au meilleur moment pour vous proposer d’essayer mon projet.

Mon questionnaire peine à atteindre ma cible…

Oui ! Vous avez d’autres urgences à gérer.

Et pour couronner le tout, je ne peux m’entraîner à masser uniquement mon chat ou un coussin !

L’avantage j’ai tout à disposition, mais les retours sont pauvres. Je ne perds pas le moral au moins je mémorise la technique.

Et pendant les vacances de Noël j’ai deux supers cobayes : mes enfants qui sont fans de massages !

Alors c’est bien préparée, sur mes deux pieds que j’aborde 2021.

Prête à faire face aux imprévus, prête pour honorer mes rendez-vous !

Christelle Colombet